← Précédent

Décès lors d’exposition accidentelle à des dispositifs transdermiques à base de fentanyl !

Des cas d’exposition accidentelle au fentanyl transdermique ont été rapportés. Certains ont connu une issue fatale. Tous concernaient des enfants.

Aussi, différentes situations à risque pouvant entraîner une exposition accidentelle sont identifiées.

Les recommandations pour les prévenir et la conduite à tenir en cas de d’exposition accidentelle sont les suivantes :

  • La première situation à risque est celle du transfert du patch du patient traité vers un tiers , ce pourquoi il faudra :
    • privilégier les sites d’application couverts,
    • s’assurer régulièrement de la bonne adhésion du patch,
    • porter une attention particulière, notamment lors du sommeil ou de contacts physiques rapprochés.
  • La deuxième situation à risque est celle de l’ingestion accidentelle (notamment chez l’enfant).

Pour éviter l’ingestion d’un patch usagé, il faut replier le patch sur lui-même, les patchs usagés contenant encore une quantité importante de fentanyl et le placer dans le système de récupération fourni, le placer hors de la portée des enfants et le retourner à la pharmacie.

Pour éviter l’ingestion d’un patch qui s’est décollé du patient traité ou d’un patch retiré par l’enfant traité :

    • il faut de manière générale privilégier des sites d’application couverts et difficilement accessibles. De plus, chez l’enfant il faudra favoriser la partie supérieure du dos pour éviter le retrait par l’enfant.
    • s’assurer de la bonne adhésion du patch lors de l’application et régulièrement après la pose.

Quoi qu’il en soit, en cas d’exposition accidentelle, une consultation médicale immédiate est préconisée.

Par ailleurs, il est rappelé que les dispositifs transdermiques contenant du fentanyl ne doivent pas être découpés, divisés ou endommagés en raison :

  • de l’absence de garantie de la dose délivrée en cas de découpage,
  • du risque associé à un contact direct avec le principe actif,
  • du risque majoré d’intoxication accidentelle.

Suite à une analyse au niveau européen, le PRAC (Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance) a recommandé que la visibilité des dispositifs transdermiques soit améliorée. Des modifications sont donc en cours.

cf. Lettre d’information ANSM concernant les dispositifs transdermiques à base de fentanyl.