← Précédent

Céfépime : rappel des risques de réactions graves lors du non respect des posologies recommandées notamment en cas de d’insuffisance rénale.

A la suite de la notification de cas d’issue fatale, notamment chez des patients âgés ayant reçu des doses de céfépime non adaptées à la fonction rénale, nous vous rappelons la nécessité d’adapter la posologie de céfépime en cas d’insuffisance rénale, y compris au cours du traitement, dès que la clairance de la créatinine est inférieure à 50 ml/min.

Le céfépime (Axepim® et génériques) est un antibiotique du groupe des céphalosporines utilisé par voie parentérale et indiqué dans le traitement de certaines infections bactériennes dues aux germes sensibles au céfépime ; à savoir, chez l’adulte : septicémies et bactériémies, infections respiratoires basses communautaires et pneumonies sévères, infections urinaires compliquées et non compliquées, épisodes fébriles chez les patients neutropéniques, infections biliaires. Pour le nourrisson de plus de deux mois et l’enfant, il est indiqué en cas d’épisodes fébriles au cours des neutropénies lorsque la durée prévisible de neutropénie est courte.

Le céfépime est éliminé par voie rénale, exclusivement par filtration glomérulaire. En conséquence, chez le sujet insuffisant rénal (clairance de la créatinine < 50 ml/min), l’ANSM rappelle aux professionnels de santé :

  • Le risque de survenue de manifestations neurologiques graves. De rares cas d’encéphalopathies réversibles comportant des troubles de la vigilance et de la conscience pouvant aller jusqu’au coma, des hallucinations, des myoclonies, voire des crises convulsives ont été rapportés avec le céfépime.

La plupart des cas sont apparus chez des patients insuffisants rénaux recevant des posologies supérieures aux doses recommandées, en particulier chez le sujet âgé.

Bien que généralement les symptômes de neurotoxicité soient d’évolution favorable à l’arrêt du traitement et/ou après hémodialyse, des cas d’évolution fatale ont été rapportés.

  • L’importance de l’adaptation des posologies selon l’état de la fonction rénale, y compris au cours du traitement par céfépime, dès que la clairance de la créatinine est inférieure à 50 ml/min, en particulier chez le sujet âgé comme mentionné dans le Résumé des Caractéristiques du Produit :
Posologie usuelle variable selon l’indication et la population cible(adulte et pédiatrique)

Posologie adaptée selon l’insuffisance rénale 

Clairance à la créatinine (ml/min) :

50 – 30 29 – 11 < 10 Hémodialyse
1g 2 fois par jour 1g 1 fois par jour 500mg 1 fois par jour 250mg 1 fois par jour dose de charge : 1g suivi de 500mg 1 fois par jour
2g 2 fois par jour 2g 1 fois par jour 1g 1 fois par jour 500mg 1 fois par jour dose de charge :1g suivi de 500mg 1 fois/jour
2g 3 fois par jour 1g 3 fois par jour 1g 2 fois par jour 1g 1 fois par jour dose de charge : 1g suivi de 500mg 1 fois/jour
50mg/kg 3 fois par jour 25mg/kg 3 fois par jour 25mg/kg 2 fois par jour 25mg/kg 1 fois par jour

La nécessité de surveiller la fonction rénale en cas d’association de céfépime avec des antibiotiques potentiellement néphrotoxiques (aminosides en particulier) ou avec des diurétiques puissants.