← Précédent

Gels de kétoprofène – Photosensibilité : quelques rappels.

Rappel de l’ANSM sur les précautions d’emploi en vu de minimiser les risques de photosensibilité avec les gels de kétoprofène

Les précautions sont les suivantes

  • Ne pas exposer les zones traitées au soleil, même en cas de soleil voilé, ou aux UVA en solarium pendant toute la durée du traitement et deux semaines après son arrêt.

  • Protéger les zones traitées du soleil par le port d’un vêtement.

  • Procéder à un lavage soigneux et prolongé des mains après chaque utilisation du gel.

  • Ne pas appliquer les gels de kétoprofène sous pansement occlusif.

  • Arrêter immédiatement le traitement en cas d’apparition d’une réaction cutanée.

Recommandations aux pharmaciens d’officine

Les pharmaciens doivent s’assurer de la distribution du document, ci-joint, à destination des patients: « Gels de Kétoprofène et risque de réactions de la peau en cas d’exposition au soleil : Les précautions importantes que vous devez connaître avant de les utiliser », à chaque délivrance d’un gel de kétoprofène.

Les contre-indications

Les prescripteurs doivent strictement respecter les contre-indications suivantes lorsqu’ils prescrivent un médicament topique contenant du kétoprofène :

  • Antécédent d’allergie cutanée au kétoprofène, à l’acide tiaprofénique, au fénofibrate, aux écrans anti-UV ou aux parfums,
  • Antécédent de réaction de photosensibilité,
  • Peau lésée, quelle que soit la lésion : dermatose suintante, eczéma, lésion infectée, brûlure ou plaie,
  • Réactions d’hypersensibilité connues telles que des symptômes d’asthme et de rhinite allergique au kétoprofène, au fénofibrate, à l’acide tiaprofénique, à l’acide acétylsalicylique ou à d’autres anti-inflammatoires non stéroidiens,
  • Antécédent d’allergie à l’un des excipients.

Pour plus de précisions, veuillez trouver en pj la lettre d’information et celle destinée aux patients

cf documents ci dessous