← Précédent

Inhibiteurs de la tyrosine kinase BCR-ABL (Glivec®, Sprycel®, Tasigna®, Bosulif®, Iclusig®) : le dépistage du virus de l’hépatite B (VHB) doit être réalisé avant l’initiation du traitement.

Vous trouverez ci-joint une information concernant les Inhibiteurs de la tyrosine kinase BCR-ABL et la recommandation de dépistage du VHB avant l’initiation du traitement. Cela fait suite à des cas de réactivation du VHB parmi lesquels certains cas d’insuffisance hépatique aigüe ou d’hépatite fulminante ont conduit à une transplantation hépatique ou d’issue fatale.

Des cas de réactivation du VHB ont été rapportés chez des patients porteurs chroniques du VHB et traités par des ITK BCR-ABL. Certains de ces cas ont entraîné une insuffisance hépatique aigüe ou une hépatite fulminante ayant conduit à une transplantation hépatique ou d’issue fatale.

Les recommandations sont les suivantes :

• Tous les patients doivent faire l’objet d’un dépistage d’une infection par le VHB avant l’initiation d’un traitement par un ITK BCR-ABL.

• Un médecin spécialisé en hépatologie doit être consulté avant instauration du traitement chez les patients présentant une sérologie positive pour l’hépatite B (y compris ceux ayant une hépatite B active) et chez ceux dont la sérologie est devenue positive au cours du traitement.

• Les patients porteurs du VHB et traités par un ITK BCR-ABL doivent être étroitement surveillés tout au long du traitement et plusieurs mois après son arrêt.

Pour plus d’informations cf Lettre d’information.