Rechercher un article par date :

Archives du mot-clef cancer

Docetaxel : Levée de la recommandation d’éviter son utilisation dans le cancer du sein et renforcement de l’encadrement des pratiques.

L’INCa et l’ANSM lèvent la recommandation émise à titre de précaution en février 2017, d’éviter temporairement l’utilisation de docetaxel dans les cancers du sein infiltrants non métastatiques. Cette décision est prise en concertation avec les professionnels de santé (oncologues, médecins, pharmaciens). Elle fait suite à l’ensemble des investigations menées au niveau européen, après la survenue de cas d’entérocolites d’issue fatale chez des patientes atteintes d’un cancer du sein traitées par docetaxel. Ces investigations ne montrent pas d’augmentation de la fréquence […]

Retour d’information du Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) : Sélexipag, docétaxel, produits de contraste contenant du gadolinium.

Lors de sa réunion mensuelle, qui s’est tenue du 3 au 6 avril 2017 à Londres, le Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a finalisé la réévaluation du profil de sécurité concernant le sélexipag (Uptravi). Il a par ailleurs poursuivi l’évaluation du signal de pharmacovigilance pour docétaxel et acté un nouvel examen de ses recommandations concernant des produits de contraste contenant du gadolinium. Réévaluation du profil de sécurité du sélexipag […]

Trastuzumab (Herceptin®) : Rappel de l’importance des mesures de surveillance cardiaque pendant le traitement pour réduire la fréquence et la sévérité des dysfonctionnements ventriculaires gauches et des insuffisances cardiaques congestives.

Le trastuzumab (Herceptin®) est utilisé chez les patients atteints d’un cancer du sein HER 2 (précoce ou métastatique) ou d’un cancer gastrique HER2 (métastatique). Bien qu’aucun nouveau signal relatif au risque de dysfonctionnement cardiaque n’ait été identifié avec le trastuzumab, les résultats d’enquêtes ont montré que le respect de la surveillance cardiaque pouvait être amélioré. L’Agence Européenne du Médicament et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament rappellent les mesures de surveillance cardiaque , figurant dans le Résumé de Caractéristiques du […]

Le PRAC se penche sur les effets indésirables de l’anticancéreux docétaxel

Le Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) lance une réévaluation des effets indésirables de l’anticancéreux docétaxel, après la survenue de cas d’entérocolite d’issue fatale sur terrain neutropénique en France. Dans son évaluation préliminaire, le PRAC précise que l’entérocolite neutropénique est un « effet indésirable connu et rare qui peut survenir chez un patient sur 10 000 » et que « sa fréquence n’a pas augmenté ces deux dernières années ». En attendant une évaluation plus minutieuse des donnés disponibles, le  PRAC […]

Complications graves survenues chez quatre patients du CHU de Nantes. L’INCa et l’ANSM recommandent, à titre de précaution, de suspendre temporairement l’utilisation du protocole de conditionnement BEAC.

L’Institut national du Cancer (INCa) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappellent l’absence d’élément hautement prédictif de toxicité cardiaque du cyclophosphamide, et le caractère strictement unicentrique et temporellement regroupés de ces évènements survenus au CHU de Nantes. En l’état actuel des informations disponibles sur les complications graves survenues au CHU de Nantes, en raison de l’amélioration de la situation d’approvisionnement en melphalan IV sur le territoire national, et de l’existence d’autres alternatives thérapeutiques, […]

Acétate de leuproréline (Eligard®) : risque de manque d’efficacité en cas d’erreurs lors de la reconstitution et de l’administration.

L’acétate de leuproréline (Eligard®) est indiquée dans le traitement du cancer de la prostate hormonodépendant à un stade avancé. Il est indiqué pour le traitement du cancer de la prostate hormonodépendant à un stade avancé. Trois dosages de cette spécialité sont disponibles, à savoir : 45 mg pour une injection tous les six mois, 22,5 mg pour une injection tous les trois mois et 7,5mg pour une injection par mois. Pour la majorité des patients, le traitement par suppression androgénique […]

Tensions d’approvisionnement en spécialités pour instillations intra-vésicales à base de BCG (Immucyst®, BCG- Medac® et OncoTICE® ) : recommandations temporaires pour assurer la continuité des soins.

La spécialité pharmaceutique Immucyst 81mg®, poudre pour suspension intra-vésicale est en rupture de stock depuis mai 2012 à la suite de problèmes industriels. Les autres spécialités disponibles pour une immunothérapie par BCG en instillation intravésicale, BCG-Medac® e t OncoTICE® (cette dernière faisant l’objet d’une autorisation d’importation depuis octobre 2012 afin de pallier l’indisponibilité d’Immucyst®), rencontrent elles aussi des difficultés temporaires d’approvisionnement. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l’Association Française d’Urologie (AFU) travaillent en […]

Insuline glargine et risque de cancer : conclusion de l’évaluation des nouvelles données de sécurité.

Suite à la publication d’études en 2009 suggérant une possible augmentation du risque de survenue de cancer chez les patients diabétiques traités par insuline glargine, l’Agence européenne des médicaments (EMA) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont entrepris une évaluation de ce signal. Dans ce contexte, la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS), a conduit, à la demande de l’ANSM, une étude en vue d’évaluer l’association entre l’insuline glargine et le risque de cancer. […]