Rechercher un article par date :

Archives du mot-clef cardiaque

Trastuzumab (Herceptin®) : Rappel de l’importance des mesures de surveillance cardiaque pendant le traitement pour réduire la fréquence et la sévérité des dysfonctionnements ventriculaires gauches et des insuffisances cardiaques congestives.

Le trastuzumab (Herceptin®) est utilisé chez les patients atteints d’un cancer du sein HER 2 (précoce ou métastatique) ou d’un cancer gastrique HER2 (métastatique). Bien qu’aucun nouveau signal relatif au risque de dysfonctionnement cardiaque n’ait été identifié avec le trastuzumab, les résultats d’enquêtes ont montré que le respect de la surveillance cardiaque pouvait être amélioré. L’Agence Européenne du Médicament et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament rappellent les mesures de surveillance cardiaque , figurant dans le Résumé de Caractéristiques du […]

Crizotinib (XALKORI®) gélules à 200 et 250 mg pour voie orale : ajout d’une nouvelle mise en garde concernant l’insuffisance cardiaque.

Des cas d’insuffisance cardiaque sévère, pouvant être d’issue fatale, ont été rapportés chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules ALK-positif traités par crizotinib. Une insuffisance cardiaque (insuffisance cardiaque, insuffisance cardiaque congestive, diminution de la fraction d’éjection, insuffisance ventriculaire gauche, œdème pulmonaire).) est survenue chez des patients avec ou sans affection cardiaque préexistante, traités par crizotinib. L’apparition de signes et symptômes d’insuffisance cardiaque (dyspnée, œdème, rapide prise de poids) doit être surveillée. Si des symptômes d’insuffisance […]

Dompéridone et risques cardiaques.

Les médicaments à base de dompéridone font l’objet d’une surveillance renforcée par les autorités sanitaires en raison de leurs effets indésirables cardiaques graves qui ont conduit à modifier en 2004, 2008 et 2011, leur autorisation de mise sur le marché et à mettre en garde les professionnels de santé sur leur utilisation. En 2014, à la suite de recommandations européennes visant à minimiser les risques cardiaques, l’ANSM a de nouveau informé les professionnels de santé afin qu’ils prescrivent à la dose efficace la plus […]

Halopéridol (Haldol®) solution injectable : rappel des conditions d’utilisation.

Résumé La voie intraveineuse (IV) a été supprimée des modalités d’administration de la spécialité Haldol® 5 mg/ml, solution injectable en ampoule en février 2011 en raison des risques cardiaques connus associés. Depuis la suppression de la voie d’administration IV, des prescriptions et/ou des utilisations par cette voie IV persistent. L’injection d’Haldol® 5 mg/ml, solution injectable en ampoule est recommandée par voie intramusculaire (IM) uniquement, quelle que soit l’indication. Informations complémentaires de sécurité Haldol® 5 mg/ml, solution injectable en ampoule est […]

Ivabradine (Procoralan®) : risque d’effets indésirables cardiovasculaires. Renforcement des précautions d’emploi.

Dans le traitement symptomatique de l’angor stable chronique, l’ivabradine ne doit être initiée que chez les patients pour lesquels la fréquence cardiaque de repos est supérieure ou égale à 70 battements par minute (bpm). Le traitement par ivabradine doit être arrêté si les symptômes de l’angor ne s’améliorent pas dans les trois mois. L’association de l’ivabradine avec le vérapamil ou le diltiazem est désormais contre-indiquée. La fréquence cardiaque doit être régulièrement contrôlée avant d’initier un traitement par ivabradine ou lorsqu’une […]

Hexafluorure de soufre (SonoVue®) – Modifications du résumé des caractéristiques du produit.

Des arythmies rares mais sévères, parfois fatales, ont été rapportées chez des patients présentant une pathologie cardiovasculaire instable au cours d’échocardiographie de stress en association avec la dobutamine. En conséquence, chez les patients ayant des pathologies suggérant une instabilité cardiovasculaire (par exemple syndrome coronaire aigu récent ou ischémie cliniquement instable), l’hexafluorure de soufre ne doit pas être utilisé en association avec la dobutamine. Lorsqu’il est utilisé seul chez des patients présentant une instabilité cardiovasculaire, il doit être administré avec la […]

Basiliximab (Simulect®) – Mise en garde concernant son utilisation hors Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) dans la prévention du rejet du greffon après transplantation cardiaque.

L’ANSM rappelle que : le basiliximab (Simulect®) est strictement indiqué dans la prévention du rejet aigu après transplantation rénale allogénique de novo.  A ce jour, aucune étude randomisée suffisamment puissante, comparant le basiliximab soit à d’autres traitements immunosuppresseurs d’induction, soit à l’absence de traitement d’induction, n’a été conduite dans d’autres indications, telles que la prévention du rejet du greffon après transplantation cardiaque. Les études cliniques conduites dans la transplantation cardiaque n’ont pas démontré l’efficacité du basiliximab dans la prévention du […]