Rechercher un article par date :

Archives du mot-clef Contraception

Contre-indication des médicaments à base de valproate utilisés en psychiatrie chez la femme enceinte et la femme en âge de procréer sans contraception efficace.

Cette nouvelle mesure prise par l’ANSM, effective au 7 juillet 2017, vise à ne plus exposer d’enfants aux risques d’un traitement par valproate au cours de la grossesse chez des patientes présentant un trouble bipolaire. En effet, les enfants exposés in utero au valproate présentent dans 30 à 40% des cas un risque de troubles graves du développement ou du comportement et/ou, dans plus de 10% des cas, un risque de malformations congénitales. Ainsi, une mention alertant sur cette contre-indication […]

Evolution de l’utilisation en France des Contraceptifs Oraux Combinés (COC) de janvier 2013 à décembre 2015

Dans le cadre de son plan d’actions sur les contraceptifs oraux combinés (COC), initié en 2012, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publie régulièrement les nouvelles données sur l’évolution de l’utilisation des COC en France. Comme pour les précédents bilans, la part des COC de 1ère  et 2ème  génération était toujours en augmentation en 2015 par rapport à celle des COC de 3ème  et 4ème  génération. Ce plan d’actions avait été initié en raison […]

Contraception hormonale d’urgence contenant du lévonorgestrel : nouvelle recommandation pour les utilisatrices de médicaments inducteurs enzymatiques.

Les inducteurs enzymatiques (par exemple, efavirenz) peuvent diminuer l’efficacité de la contraception d’urgence contenant du levonorgestrel. Par conséquent, chez les femmes souhaitant utiliser une contraception d’urgence et ayant été traitées par un inducteur enzymatique au cours des 4 dernières semaines, une contraception d’urgence non hormonale (dispositif intra-utérin au cuivre (DIU-Cu)) devra être utilisée. En cas d’impossibilité d’utiliser un tel dispositif, un doublement de la dose standard de lévonorgestrel est recommandé. Lettre aux professionnels de santé

Nexplanon® (etonogestrel) : Risque de migration de l’implant dans les vaisseaux sanguins et la paroi thoracique.

Dix-huit cas de migration d’implants à l’étonogestrel dans les vaisseaux sanguins (y compris l’artère pulmonaire) et dans la paroi thoracique ont été rapportés. Des modifications du résumé des caractéristiques du produit de Nexplanon® ont été apportées afin d’inclure des informations sur le risque de migration de l’implant : Après insertion, le professionnel de santé ainsi que la patiente doivent être capables de palper l’implant sous la peau du bras de la femme. Un implant non palpable doit toujours être localisé […]

Mycophénolate mofetil (CellCept*), ses génériques et mycophénolate sodique (Myfortic*) : Risque important de tératogénicité.

Le mycophénolate est un tératogène majeur chez l’Homme. Il augmente le risque d’avortements spontanés (rapportés chez 45% à 49% des femmes enceintes exposées) et de malformations congénitales (rapportées chez 23 à 27% des naissances vivantes chez les femmes exposées pendant la grossesse) en cas d’exposition au cours de la grossesse. ce risque doit être pris en compte lors de la prescription chez les femmes en âge de procréer et les hommes sexuellement actifs. Les nouvelles contre-indications présentées seront ajoutées au […]

Evolution récente de l’utilisation en France des contraceptifs oraux combinés (COC) et autres contraceptif.

Le suivi des ventes jusque fin avril 2014 confirme le changement des habitudes des femmes vis-à-vis de la contraception. Une diminution très forte (- 48%) de la vente des COC de 3ème  et 4ème  génération et une augmentation (+32%) de la vente des COC de 1ère  et 2ème  génération sont observées. Depuis janvier 2014, le ratio des ventes de COC de 1ère  et 2ème  génération par rapport aux COC de 3ème  et 4ème  génération a atteint les 79% versus 21%. […]

Contraceptifs hormonaux combinés – Rester conscient des différences entre les spécialités face au risque thromboembolique, de l’importance des facteurs de risque individuels, et être attentif aux manifestations cliniques.

Les résultats de l’évaluation menée à l’échelle européenne et les données relatives au risque thromboembolique associé à certains contraceptifs hormonaux combinés, sont diffusés à tous les prescripteurs de contraceptifs et tous les professionnels de santé susceptibles d’être confrontés à un cas de thrombose survenant lors de l’utilisation d’un contraceptif hormonal combiné. Il est notamment rappelé que : Lors de la prescription d’un contraceptif hormonal combiné1, une attention particulière doit être portée aux facteurs de risque individuels actuels de chaque patiente, […]

Diane® 35 et ses génériques : remise sur le marché en France avec restriction de l’indication, modification des contre-indications et renforcement des mises en garde.

Dans le cadre de la réévaluation du rapport bénéfice/risque des spécialités contenant l’association acétate de cyprotérone 2mg et éthinylestradiol 35µg (Diane® 35 et ses génériques), la Commission européenne a restreint leur indication au traitement de seconde intention de l’acné modérée à sévère et renforcé leurs contre-indications et mises en garde. Ces spécialités sont remises sur le marché français à compter de la mi-janvier 2014. Cette remise sur le marché implique en pratique : Diane® 35 et ses génériques sont dorénavant […]

Levonorgestrel (Norlevo®) : un effet contraceptif réduit chez les femmes dont le poids est supérieur ou égal à 75 kg.

Le lévonorgestrel (Norlevo®) est une contraception d’urgence appelée également « pilule du lendemain ». Il bénéficie d’une AMM octroyée en France depuis 1999. De nouvelles données cliniques déposées par le laboratoire HRA Pharma® et évaluées au niveau européen ont montré que l’effet contraceptif était réduit chez les femmes dont le poids était supérieur ou égal à 75 kg et que le lévonorgestrel n’était plus efficace chez les femmes dont le poids était supérieur à 80 kg. Le lévonorgestrel agit en retardant l’ovulation. […]