Rechercher un article par date :

Archives du mot-clef enfant

Trimébutine (Debricalm®, Debridat® et ses génériques) : Modification des indications et contre-indication chez l’enfant de moins de 2 ans.

Les spécialités à base de trimébutine sont désormais contre-indiquées chez l’enfant de moins de 2 ans, en raison du risque de survenue d’effets indésirables graves, en particulier neurologiques (somnolence, convulsions) et cardiaques (bradycardie), notamment lié à un risque d’erreur médicamenteuse et de surdosage. En conséquence, les spécialités Débridat® Enfant et Nourrisson 4,8 mg/ml, granulés pour suspension buvable en flacon et Débridat®, granulés pour suspension buvable en flacon feront l’objet d’un rappel de lots dans l’attente d’une remise à disposition de […]

Erreurs médicamenteuses avec fosphénytoïne sodique (Prodilantin®) pouvant être d’issue fatale en particulier chez les enfants âgés de moins de 5 ans (utilisation hors AMM).

Des erreurs médicamenteuses, notamment des surdosages, ont été signalées avec du fosphénytoïne sodique (Prodilantin®). Iils peuvent être responsables d’arrêts cardiaques et/ou de décès. Certains signalements font mention de l’utilisation de fosphénytoïne sodique (Prodilantin®)  hors AMM chez des enfants de moins de 5 ans, associée à un pourcentage plus élevé, en comparaison des autres groupes d’âge, de cas de surdosages d’issue fatale. Pour rappel, le fosphénytoïne sodique (Prodilantin®) n’est pas indiqué chez l’enfant de moins de 5 ans et la sécurité […]

Solution buvable de tramadol chez l’enfant : attention aux erreurs médicamenteuses – Point d’information.

Après le signalements graves d’erreurs médicamenteuses chez l’enfant, pouvant être d’évolution fatale, concernant le tramadol en solution buvable, nous souhaitons attirer l’attention sur ce risque d’erreur et rappeler aux professionnels de santé l’importance d’une posologie claire et aux parents l’importance du respect strict de la prescription du médecin. Ces erreurs ayant conduit à un surdosage étaient principalement liées à un manque d’information ou à des incompréhensions de la posologie. Le tramadol est indiqué pour le traitement des douleurs modérées à […]

Kétoconazole par voie topique (Ketoderm® et génériques) : informations sur les populations cibles.

En raison de données limitées sur l’utilisation de ces spécialités chez l’enfant, les spécialités à base de kétoconazole 2 %, crème, sont désormais strictement réservées à l’adulte, dans le traitement topique des infections de la peau à dermatophytes, des candidoses cutanées et du Pityriasis versicolor, les spécialités à base de kétoconazole 2 %, gel en sachet, sont désormais indiquées chez l’adulte et l’adolescent (> 12 ans), dans le traitement de la dermite séborrhéique, les spécialités à base de kétoconazole 2 […]

Nouvelles restrictions d’utilisation de la codéïne dans le traitement de la toux.

L’utilisation de la codéine dans le traitement de la toux est maintenant contre indiquée chez les enfants de moins de 12 ans. Elle n’est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de 12 à 18 ans présentant une fonction respiratoire altérée. Elle est contre indiquée chez les femmes qui allaitent et chez tous les patients connus comme étant des métaboliseurs ultrarapides des substrats du cytochrome CYPP2D6. Les médicaments à base de codéine utilisés dans le traitement de la […]

Utilisation de l’hydrate de chloral dans la sédation de l’enfant pour les examens à visée diagnostique – Point d’Information.

L’hydrate de chloral est un sédatif utilisé en dose unique chez l’enfant dans le cadre de la prémédication des actes d’imagerie et des explorations fonctionnelles respiratoires à l’hôpital. En France, ce médicament est disponible dans le cadre d’ATU nominatives ou de préparations magistrales ou hospitalières. Une réévaluation de son rapport bénéfice/risque a été conduite par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) du fait de son reclassement récent en tant que substance cancérigène probable chez […]

PeriOlimel N4E®/Olimel N7, N7E, N9 et N9E®, révision du débit maximal de perfusion chez les enfants de 2 à 11 ans.

Le débit maximal préconisé de perfusion des lipides est de 0,13 g/kg par heure chez les enfants âgés de 2 à 11 ans. Par conséquent, le débit maximal de perfusion des lipides, des acides aminés et du glucose de PeriOlimel®/Olimel® est révisé (cf tableau ci dessous). PeriOlimel®/Olimel® sont indiqués pour la nutrition parentérale chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans lorsque l’alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée. Ce sont des produits de nutrition parentérale […]