Rechercher un article par date :

Archives du mot-clef enteropathie

Entéropathies graves et déremboursement des spécialités à base d’olmésartan dans le traitement de l’hypertension artérielle.

Suite à la décision de déremboursement des spécialités à base d’olmésartan qui prendra effet le 3 juillet 2016 sur avis de la Haute Autorité de Santé (HAS) et au regard des alternatives thérapeutiques existantes, l’attention des professionnels de santé est portée sur l’encadrement médical de ce processus rendant nécessaire la réévaluation du traitement des patients sous olmésartan au cours de leur prochaine visite de suivi pour que la meilleure alternative thérapeutique soit proposée. En cas de maintien des spécialités à […]

Olmésartan et rappels sur le risque de survenue d’entéropathie grave !

Un bilan récent de pharmacovigilance montre que des retards de diagnostic d’entéropathie liée à l’olmésartan persistent et que, de ce fait, le nombre de cas graves rapportés reste élevé en France. Dans ce contexte, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) réitère ses recommandations formulées en juillet 2013 et juillet 2014 concernant les patients traités par olmésartan (Alteis®, Alteisduo®, Axeler®, Olmetec®, CoOlmetec®, Sevikar®). L’olmésartan appartient à la famille des antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II […]

Risques d’entéropathies graves chez certains patients traités par l’olmésartan – Rappels.

Des données complémentaires, fournies récemment par la CNAMTS à la demande de l’ANSM et portant sur les hospitalisations pour entéropathies chez les patients traités par des sartans, confirment que seul l’olmésartan semble associé à une augmentation d’entéropathies sévères. L’ANSM réitère et renforce à cette occasion ses recommandations formulées en juillet 2013 concernant les patients traités par olmésartan (Alteis®, Alteisduo®, Axeler®, Olmetec®, CoOlmetec®, Sevikar®). L’olmésartan  appartient à la famille des antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA II) et est indiqué […]

Olmésartan et risques d’entéropathies graves chez certains patients.

Des données complémentaires, fournies récemment par la CNAMTS à la demande de l’ANSM et portant sur les hospitalisations pour entéropathies chez les patients traités par des sartans,confirment que seul l’olmésartan (Alteis®, Alteisduo®, Axeler®, Olmetec®, CoOlmetec®,Sevikar®) semble associé à une augmentation d’entéropathies sévères. L’olmésartan appartient à la famille des antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA II) et est indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle seul ou en association avec d’autres traitements antihypertenseurs. En France l’olmésartan, seul ou en association fixe […]

Cas graves d’entéropathies associés avec l’olmésartan médoxomil.

L’olmésartan (Alteis®, Alteisduo®, Axeler®, Olmetec®, CoOlmetec®, Sevikar®) appartient à la famille des inhibiteurs du récepteur de l’angiotensine II (ARA II) et est indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle seul ou en association avec d’autres traitements antihypertenseurs. L’Agence de santé américaine (FDA) a publié en juillet 2013 une information de sécurité faisant état de cas graves d’entéropathies liés à un traitement par olmésartan et a modifié les résumés des caractéristiques des produits (RCP) contenant de l’olmésartan en conséquence.  Au regard […]