Rechercher un article par date :

Archives du mot-clef teratogenicité

Mise en place du pictogramme «femmes enceintes» sur les boites de médicaments.

Un pictogramme «femmes enceintes» arrive, à compter du 17 octobre 2017, sur les boîtes de médicaments présentant des risques pour les femmes pendant leur grossesse. Il est apposé par les laboratoires sur les médicaments concernés et permet une meilleure visibilité de l’information relative à ces risques, déjà signalée dans la notice du médicament. Les femmes pourront rencontrer deux modèles de pictogrammes sur les boîtes de médicaments concernés : Pictogramme «danger», signale aux patientes que le médicament doit être utilisé uniquement […]

IEC / ARA II et grossesse : Ne jamais utiliser au cours des 2ème et 3ème trimestres de grossesse, déconseillés au 1er trimestre.

Des cas d’exposition à un inhibiteur de l’enzyme de conversion (IEC) ou à un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II (ARA II) au cours des 2ème et/ou 3ème trimestres de grossesse continuent d’être régulièrement déclarés. Ces expositions ont, pour certaines, eu des conséquences graves, voire fatales, pour le fœtus ou le nouveau-né. Aussi, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que les IEC et les ARA II sont contre-indiqués aux 2ème et 3ème trimestres […]

Contre-indication des médicaments à base de valproate utilisés en psychiatrie chez la femme enceinte et la femme en âge de procréer sans contraception efficace.

Cette nouvelle mesure prise par l’ANSM, effective au 7 juillet 2017, vise à ne plus exposer d’enfants aux risques d’un traitement par valproate au cours de la grossesse chez des patientes présentant un trouble bipolaire. En effet, les enfants exposés in utero au valproate présentent dans 30 à 40% des cas un risque de troubles graves du développement ou du comportement et/ou, dans plus de 10% des cas, un risque de malformations congénitales. Ainsi, une mention alertant sur cette contre-indication […]

Daclizumab (Zinbryta®), docétaxel, inhibiteurs de mTOR, valproate, Mirena®, Facteurs VIII : Retour d’information sur le Comité pour l’Évaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) de juin 2017.

Lors de sa réunion mensuelle, qui s’est tenue du 6 au 9 juin 2017 à Londres, le Comité pour l’évaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a notamment démarré une procédure d’arbitrage pour daclizumab (Zinbryta®), clos le signal concernant docétaxel, poursuivi l’évaluation du signal concernant Mirena® et du signal concernant les inhibiteurs de mTOR. Il a fixé au 26 septembre la première audition publique concernant les risques associés à l’exposition pendant la grossesse […]

Étude d’impact des mesures de réduction du risque tératogène de acitrétine (Soriatane®) : Persistance de grossesses en cours de traitement ou dans les mois suivant son arrêt.

Une étude d’impact, réalisée par la Cnamts en lien avec l’ANSM, montre que parmi les femmes en âge de procréer, les tests de grossesse réalisés à l’initiation du traitement par acitrétine (Soriatane®) ont augmenté mais restent insuffisamment effectués. De plus, des grossesses surviennent toujours en cours de traitement ou dans les mois suivant son arrêt, malgré le risque tératogène bien connu de ce médicament. Nous vous rappelons donc la nécessité du strict respect des conditions de prescription et délivrance de […]

Valproate et dérivés (Dépakine*, Dépakote*, Dépamide*, Micropakine* et génériques) : Rappel de l’échéance du 31 décembre 2015 relative à la mise en application des nouvelles conditions de prescription et de délivrance.

Ces spécialités ne doivent pas être prescrites chez les filles, adolescentes, femmes en âge de procréer et femmes enceintes, sauf en cas inefficacité ou d’intolérance aux alternatives médicamenteuses. Après le 31 décembre 2015, aucune délivrance de ces spécialités ne pourra se faire aux patientes sans présentation : de la prescription initiale annuelle par un spécialiste, et du formulaire d’accord de soins signé. Les patientes en age de procréer ou susceptibles de l’être un jour et actuellement traitées par ces spécialités […]