← Précédent

Ustekinumab (Stelara®) : risque d’érythrodermie et de desquamation cutanée.

L’ustekinumab est un anticorps monoclonal IgG1k anti interleukine (IL)-12/23 entièrement humain indiqué dans le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère et dans le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez l’adulte.

  • De rares cas d’érythrodermie ont été rapportés chez des patients atteints de psoriasis traités par ustekinumab. Des cas de desquamation cutanée, sans autres symptômes d’érythrodermie, ont également été rapportés.
  • Soyez vigilant en cas de symptômes d’érythrodermie chez les patients traités par ustekinumab, en prenant en compte que cette érythrodermie peut être indifférenciable d’un psoriasis érythrodermique. Les patients atteints de psoriasis en plaques peuvent développer un psoriasis érythrodermique dans le cadre de l’évolution naturelle de leur maladie.
  • Si un patient développe ces symptômes, débutez rapidement une prise en charge appropriée. Arrêtez le traitement par ustekinumab si vous suspectez que ces symptômes sont liés au traitement.
  • Informez les patients traités par ustekinumab de la survenue possible de psoriasis érythrodermique ou d’érythrodermie (augmentation de la rougeur cutanée associée à une desquamation sur une surface corporelle étendue) et recommandez-leur d’informer rapidement leur médecin s’ils remarquent un de ces symptômes.

 

De rares cas d’érythrodermie ont été rapportés chez les patients atteints de psoriasis traités par ustekinumab (≥1/10 000 à <1/1000 patients). Dans certains cas, l’érythrodermie est apparue quelques jours après le début du traitement par ustekinumab, suggérant une possible relation avec l’ustekinumab. Certains cas étaient graves et ont nécessité une hospitalisation. Des cas de desquamation cutanée, sans autres symptômes d’érythrodermie, ont été peu fréquemment rapportés (≥1/1000 à <1/100).