← Précédent

Zelboraf® (vemurafenib) et risque de la potentialisation radio-induite.

Des cas de lésions radio-induites dont certains d’évolution fatale ont été rapportés sous Zelboraf* (vemurafenib). Ces lésions étaient cutanées mais des organes internes étaient également impliqués.

Zelboraf est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600.
En accord avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), voici une information de sécurité relative à l’utilisation de Zelboraf® (vemurafenib):

Des cas de lésions radio-induites sévères, dont certains d’évolution fatale, ont été rapportés chez des patients traités par radiothérapie avant, pendant ou après un traitement par Zelboraf®.
La plupart des cas étaient de nature cutanée ; Toutefois, certains cas impliquaient des organes internes.
En conséquence, Zelboraf® doit être utilisé avec prudence lorsqu’il est administré avant, pendant ou après une radiothérapie.

Pour plus de précisions, cf pièce jointe.

ANSM_Octobre 2015_Vemurafenib Zelboraf
Tout effet indésirable susceptible d’être lié à la prise d’un médicament doit être déclaré au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV).